30 avril 2006

Weekend Cat Blooging # 47 (WCB)



Pour Salsa, les vacances sont finies aussi. Et si, quand nous partons, c'est quelques fois très compliqué de la trouver (elle pense qu'elle va chez le vétérinaire), pour rentrer, aucun problème. Elle doit avoir peur qu'on l'oublie. En tout cas, à chaque fois, à l'heure du départ nous sommes sûrs de la trouver, ou dans son panier de transport ou comme cette fois, sur le sac de voyage.




For Salsa, holidays are finished too. And if it is sometimes very complicated to find it when we leave (it thinks that it goes to the veterinary surgeon), to come back home, no problem. It must be afraid to be forgotten. Each time, just before departure we 're sure to find it, or in its basket or like here, on the luggage.


Et le catblogging c'est chez Eatstuff

tags technorati :

posted by Papilles et Pupilles at 11:00 AM 7 comments

14 avril 2006

Téléréalité !


Crédit Photo : TV mag

Cela pourrait passer inaperçu, mais c'est aujourd'hui que TF1 présente une nouvelle émission de téléréalité baptisée « Je suis une célébrité, sortez-moi de là », qui devrait modifier les comportements pendant une quinzaine de jours en France et nous éloigner ainsi des affres du CPE.

Quintessence de la réflexion télévisuelle sur la vie des vraies gens, la téléréalité milite avec acharnement depuis plusieurs années pour mettre en relation un groupuscule d'exhibitionnistes plus ou moins connus et des masses à peu près laborieuses de voyeurs. Ce qui permet de passer à 19 heures le spot publicitaire de 30 secondes à 40 000 euros et de le rehausser en début de soirée à 70 000.

Ces émissions qui rapportent auraient la vertu d'assurer notoriété et reconnaissance à des gens qui ont jusqu'ici beaucoup voyagé, mais sans bagages. Un voisin, par exemple, qui a raté son entrée au CP peut devenir porte-parole d'une génération en moins de trois semaines, ou chef de file des peroxydés, ou encore idole des adorateurs de porte-clefs. C'est dire si la concurrence est vive pour monter dans le wagon de la promotion sociale vue par TF1. En contrepartie, évidemment, la sélection est rude. Tout le monde ne peut pas incarner avec virtuosité les grandes évolutions de la société contemporaine. Pour garder les meilleurs profils, la production prend en compte des capacités remarquables, telles que la couleur des yeux, l'aptitude à compter jusqu'à dix, la maîtrise de la phrase par le sujet-verbe-complément, ou le galbe du jean. La technique de retrait du soutien-gorge peut aussi s'avérer déterminante. Il s'agira cette fois de découvrir quelques personnalités en situation de survie dans une nature hostile. Mais sans Dominique de Villepin, retenu à Paris. C'est pour cela que rien n'est perdu.

Christian Seguin - Sud Ouest 14 avril 2006



posted by Papilles et Pupilles at 12:40 PM 3 comments

11 avril 2006

La petite fille de Monsieur Linh - Philippe Claudel

Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang Diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés.
Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille.

Un livre très court. Cela se lit en une heure. C'est sobre, juste, émouvant. Un roman sur l'exil, la solitude, le courage, l'amour et l'amitié. Un roman touchant, bouleversant.

Biographie de l'auteur :
Philippe Claudel est né en 1962. Son roman Les âmes grises (prix Renaudot 2003, Grand prix littéraire des lectrices de Elle en 2004, consacré meilleur livre de l'année 2003 par le magazine Lire) a été traduit dans vingt-deux pays.



posted by Papilles et Pupilles at 9:41 AM 4 comments

10 avril 2006

Le village des enfoirés 2006



Vendredi soir, nous avons passé un excellent moment devant la télévision. J'ai trouvé le spectacle vraiment réussi. Le Village des Enfoirés, orchestré par Jean-Jacques Goldman et diffusé sur Tf1 le vendredi 7 avril, a été une fois de plus un succès.

Le concert a réuni 10.732.800 téléspectateurs, pour 49.2% de part d'audience (56,2% pour les 15/24 ans). Il s'agit de la meilleure audience de l'année, toutes chaînes confondues.

A noter que l'audience du concert des Enfoirés, même si très élevée, chute chaque année depuis 2002 (11.342.000 de téléspectateurs cette année là).

Le documentaire qui a suivi le Village des Enfoirés a été vu par 2.036.480 téléspectateurs, pour 33.6% de part d'audience (à peu de choses près comme l'année dernière).

N'oubliez pas, ils comptent sur nous ! DVD ou CD, à vous de choisir !



Le site : Restos du coeur



posted by Papilles et Pupilles at 7:42 AM 4 comments

07 avril 2006

Nourritures insolites - Le classement



Nourritures insolites, ce soir 7 avril sur Planète choc à 22h45 :

Invitation à explorer les bizarreries culinaires les plus surprenantes servies à travers le monde. Un voyage en dix étapes à la découverte de l'étonnante, et dans certains cas répugnante, gastronomie locale.

Au menu des réjouissances : une soupe d'yeux de moutons, de la bouse ou des testicules de taureaux rôtis, des scorpions marinés dans le vin et frits, des insectes et des vers mexicains grillés... autant de plats traditionnels à découvrir au fil de ce programme riche en sensations !


REDIFFUSIONS :
le 07 avril 2006 à 22H45, le 23 avril 2006 à 19H50, le 26 avril 2006 à 02H45, le 02 mai 2006 à 03H35.


Si vous êtes encore en état, la soirée n'est pas finie, puisqu'ensuite à 23h35 vous pourrez voir La grosse bouffe :
Quand on parle de compétition sportive on s’attend à tout sauf à un concours de gloutonnerie. Et pourtant, aux Etats-Unis, au Japon ou en Angleterre, cette pratique est devenue un sport à part entière.
Bienvenue dans "The Big Eat", la compétition ultime de gavage dont les champions sont d’incroyables gladiateurs, experts en goinfrerie. Que ce soit le colossal Eric Booker ou le très frêle Takeru Kobayashi, pourtant champion du monde avec 53 hot-dogs engloutis en 12 minutes, les concurrents de ce genre de compétitions sont capables de prouesses orgiaques stupéfiantes. Engloutir plusieurs kilos de flageolets en moins de 2 minutes, ingurgiter 33 oeufs durs en quelques secondes, avaler des litres de mayonnaise, voici quelque unes des réjouissances de "The Big Eat". Soixante minutes de gavage absolu, à travers le parcours et le témoignage d’un candidat britannique inscrit aux compétitions comptant pour le championnat du monde. Un voyage aux frontières du bon goût, entre écoeurement et fascination, une façon extrême pour ces athlètes de dépasser leurs limites.

REDIFFUSIONS :
le 07 avril 2006 à 23H35, le 27 avril 2006 à 02H45, le 30 avril 2006 à 19H55, le 03 mai 2006 à 03H20.


Vous me raconterez, je n'ai pas Canalsat ;)


posted by Papilles et Pupilles at 7:24 AM 4 comments

06 avril 2006

Le Snacking, ça se grignote et c'est bon !

Sous le terme de " snacking " (ou snacks) on considère généralement tout produit qui ne nécessite pas de consommation à table. Il peut être pris tout aussi bien en dehors des repas réguliers ou à leur place. Cela va du sandwich, à la salade, en passant par le snack laitier, le hamburger, la pizza, les biscuits etc.…
Toutefois, grignoter des chips devant sa télévision en plus des repas traditionnels et consommer un sandwich ou une salade en guise de déjeuner n'est pas comparable. Entre le snacking " sauvage " et le snacking " intelligent " c'est tout un comportement alimentaire qui évolue et qu'il convient de ne pas négliger. (source : EGF)

Un livre sort justement sur ce thème, celui de William Tynan, Le Snacking, ça se grignote et c'est bon ! aux éditions SAEP.

Caviar de carottes et crudités, Tartines grillées au tartare de maquereaux fumés, Salade de canard à l'orange et aux griottes, Pistou aux noix de pécan, Tartare de saumon poché et cresson au pain complet, Pain perdu de pain d'épice à la confiture de figues… William Tynan vous propose, une quarantaine de recettes originales, faciles et rapides à réaliser. Le snacking, synonyme de grignotage, a longtemps eu mauvaise presse côté calories et produits bas de gamme. Or, la clientèle est friande de petites portions pour zapper et déguster selon son bon vouloir. Et la tendance est 'lourde'. William Tynan s'est donné pour objectif de démontrer que snacking et nourriture saine (et bonne) étaient compatibles. Il y parvient aisément. Il faut dire qu'il connaît la question. Il est à la tête de la BIA, société spécialisée en création culinaire dans l'innovation du snacking en France et à l'étranger, qui a audité, formé et conseillé de grands noms de la restauration.

Source : Nadine Lemoine


posted by Papilles et Pupilles at 9:36 AM 5 comments

03 avril 2006

Le Pipotron


Crédit Photo : Gros Pipeau

Dans le cas particulier de la crise de la société, on ne peut se passer de ne pas négliger la totalité des solutions possibles :

Pipotron (clic)


Lu chez Harry Wanders

tags technorati :

posted by Papilles et Pupilles at 9:55 AM 3 comments

01 avril 2006

Poisson d'avril


cliquer sur la photo pour aggrandir



cliquer sur la photo pour aggrandir

Une publicité pour King Oscar

posted by Papilles et Pupilles at 11:11 AM 7 comments
Les textes et photos publiés sur ce blog sont protégés par le droit d'auteur.
© Papilles & Pupilles 2005-2007

Les informations nominatives recueillies sont traitées conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978. Vous disposez selon l'article 27 de cette loi d'un droit d'accès, de rectification et de retrait des données qui vous concernent. Vous pouvez l'appliquer en me contactant. Aucune utilisation commerciale de ces données ne sera faite. Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée.