12 décembre 2005

Il n'y a plus de saisons ! , épisode 2

Oui je sais, c'est récurrent chez moi. Je vous avais déjà raconté mes malheurs début septembre : Avec Melle Pupilles, nous avions couru les magasins la semaine de la rentrée pour acheter un cartable, mais plus rien en rayon ! En septembre, c'est bien connu, c'est la foire aux vins dans les magasins, pas la rentrée. Pour le matériel scolaire, c'est en juin qu'il faut l'acheter....
Et bien aujourd'hui, alors que je lisais vos billets, ça sonne. Je me lève, et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, comme d'habitude ... non, non, ce n'est pas ça que je voulais dire, mes doigts vont plus vite que ma tête...., je réponds à l'interphone et c'est le facteur qui vient non pas me réclamer ses étrennes (ça, c'est fait !) mais il me livre le catalogue la Redoute été. Et oui l'hiver ne commence officiellement que dans 9 jours mais j'ai déjà le catalogue été....

Et bien voilà mon programme de l'après midi. Devant un bon feu de cheminée, en grignotant des Rocky road clusters ou autres douceurs achetées lors du salon Epicure hier, je vais regarder des pépettes en maillots de bains en réfléchissant sur ces cadeaux de Noël qu'il faut avoir achetés fin novembre sinon l' Action Man / Spider Man / que veut votre petit garçon est introuvable, sur les galettes des rois que j'ai déjà vues en rayon, ....

Non, décidément il n'y a plus de saisons !


posted by Papilles et Pupilles at 2:52 PM

13 Comments:

Anonymous zaza said...

Moi aussi je trouve qu'ils éxagèrent : la société de consomation dans laquelle nous vivons est déjà assez lourde comme ça....

3:52 PM  
Anonymous Minouchka said...

vu à Lyon cette semaine : galette des rois... bugnes...

4:05 PM  
Blogger Cindy said...

T'as vu ça, hier en magasin je tombe nez à nez avec un gâteau des rois. Je regarde ma mère et lui dis "tiens un gâteau de rois, étrange". Bon, sur ce je me dis, c'est dans une grande surface donc passons... Quelques heures plus tard, je passe devant une boulangerie et tombe nez à nez avec une galette des rois ! Y a plus de saisons, c'est terrible :(

4:07 PM  
Anonymous marion said...

... ma brave dame !
bien d'accord avec toi :o) mais comme on peut trouver des fraises en décembre et que les gens achètent ...

4:52 PM  
Anonymous Mijo said...

Ben non, ma bonne dame, y'a plus de saison.

Que ferons-nous quand la neige tombera en juillet, tu ne pourras même plus essayer les jolis bikini commander à noël.

5:03 PM  
Anonymous Choupette said...

C'est vrai qu'il n'y a plus de saison pour la société de consommation. J'ai moi aussi reçu le catalogue il y a quelques jours. Quant aux galettes et gâteaux des rois j'en ai vu fin novembre début décembre. Je trouve ça stupide. Partis comme ils sont ils vont tuer la poule aux oeufs d'or.
En fait c'est à nous consommateurs de refuser de rentrer dans cet engrenage et de leurs laisser ces produits. Achetons quand c'est le bon moment et pas avant.

5:30 PM  
Anonymous brigitte said...

Toujours plus de commercial dans les fêtes, c'est bien pour fuir tout cela que cette année nous avons décidé de partir très loin de toute civilisation.
Hé! le catalogue été tu me le passes moi j'en ai besoin toute l'année :-)
j'aime bien ton billet d'humeur !

5:56 PM  
Anonymous mercotte said...

Continue de grignoter tes biscuits au coin du feu et brûle le catalogue par la même occasion !et hop ! de toute façon, c'est plus cher qu'ailleurs !

6:43 PM  
Blogger Fabienne said...

Ah, chavais pas que le catalogue été de la Redoute était déjà livré moi qui ait pas encore reçu celui d'hiver ... Bon, il faut que je me fasse une raison, je ne recevrai plus celui d'hiver... A Paris, il fait froid et j'ai beaucoup de mal à m'imaginer allant au travail en petite robe légère ...
Et si c'était pour nous alerter si le réchauffement de la planète, on tente de nous habituer à la disparition de l'hiver !

9:38 PM  
Anonymous Emilie said...

J'ai vu aussi la galette des rois : j'ai déjà une overdose rien qu'en les voyant. quant au catalogue, je l'ai refusé, comment peux-tu savoir ce que tu vas porter l'été prochain ??
C'est fou, y'a plus de saison :o(

9:49 PM  
Anonymous Cuisine Espiègle et Oeil Gourmand said...

"Bonjour Madame,
Je voudrais essayer cette paire de chaussures, celle-ci dans la vitrine".
"Quelle pointure faites-vous"?
"38 1/2 - 39"
"Il ne me reste que du 35"
"Ah ! mais nous sommes en février, s'agit-il d'une paire de la saison précédente?"
"Oh, non Madame! Nous recevons nos modèles en septembre/octobre pour le printemps/été. Cette paire en 35 est la seule qui nous reste."
"C'est totalement décalé par rapport à la saison! Je recherche des chaussures pour une cérémonie qui aura lieu en juillet et vous me dites qu'il faut venir en septembre c'est-à-dire 10 mois avant ? Donc avant même que la dâte de la reception soit fixée. Mais, dites-moi, pourquoi laissez-vous la dernière paire en vitrine?"
"Parce que ces chaussures plaisent beaucoup, mais je peux vous proposer autre chose".
Scène de la vie quotidienne qui s'est déroulée, il y a quelques temps déjà et qui est restée gravée dans ma mémoire. A quelque chose près, la même situation s'etait présentée lors de la recherche de la robe de cocktail, à ceci près qu'elle ne trônait pas en vitrine.
Alors demandez à vos amies de fixer et d'organiser leur mariage deux ans à l'avance ou bien commencer dès aujourd'hui sans plus attendre à vous préparer pour le mariage de leurs enfants !

11:37 PM  
Blogger Papilles et Pupilles said...

c'en est tellement absurde qu'on est obligé d'en rire

9:33 AM  
Blogger Marie, Paris said...

Bah moi pour une fois ça m'arrange d'avoir leur catalogue. J'ai besoin d'un nouveau maillot de bains, car je flingue 1 maillot tous les trois mois à cause de la piscine. Et sur leur catalogue hiver, tout est déjà en rupture de stock. Et puis bon (je frime) je pars en vacances d'hiver au soleil, alors pareil, ça m'arrange de pouvoir commander une jolie petite jupe :)

12:06 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home

Les textes et photos publiés sur ce blog sont protégés par le droit d'auteur.
© Papilles & Pupilles 2005-2007

Les informations nominatives recueillies sont traitées conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978. Vous disposez selon l'article 27 de cette loi d'un droit d'accès, de rectification et de retrait des données qui vous concernent. Vous pouvez l'appliquer en me contactant. Aucune utilisation commerciale de ces données ne sera faite. Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée.