02 juin 2005

Bordeaux et sa région



J’habite à Bordeaux depuis exactement 19 ans. J’y suis venue pour faire mes études et dès que je suis descendue de voiture, je suis tombée en amour pour cette ville. Pourtant il y a 19 ans elle n’était que "la belle endormie" : des quais de Garonne sombres, des ruelles mal famées, sales, mais le charme a opéré. Cette ville que j’ai découverte écrasée par le soleil et la chaleur est devenue pour moi un lieu magique où j’aime me promener principalement en vélo. Depuis une dizaine d’années, les travaux (la mise en place du fameux tramway), les ravalements ont contribué à la renaissance de cette ville. Je considère que c’est un privilège d’habiter ici au milieu de tant de belles choses.



Vue aérienne du Port de La Lune




La grosse cloche




mon cher Jardin public




encore...




et encore




La place de la Bourse




Détail d'une façade, place de la Bourse




La Place du Parlement




Mon quartier : Les Chartrons : ici le Quai des Chartrons




La Bourse Maritime


De plus, le climat y est agréable, la mer à proximité avec le bassin d’Arcachon, le Cap Ferret, la montagne n’est qu’à quelques heures de route. Bref, il fait bon vivre ici.



Arcachon




Le banc d'Arguin




Les cabanes tchanquées




Lège - Cap Ferret




Notre Dame des passes - Le Moulleau




La dune du Pyla


Enfin comment ne pas parler du vin à Bordeaux, ce vin connu dans le monde entier et qui fait vivre de nombreuses familles bordelaises.





Le classement effectué en 1855 est toujours d'actualité

Ce classement connu de tous les amateurs de vin, a été établie en 1855 à la demande de Napoléon III.Il a encore cours aujourd'hui et hiérarchise les crus du Médoc et du Sauternais. De ce classement ressortent aujourd'hui 61 crus en rouge et 26 crus de blancs liquoreux. Napoléon III souhaitait mettre à l'honneur les vins de Bordeaux, lors de l'exposition universelle de 1855. Il demande donc aux courtiers de la Chambre de commerce de Bordeaux d'établir leur classement. Les vins sont alors classés selon leur prix sur les dernières décennies, mais aussi selon la beauté des bâtisses qui abritent ces crus. Le classement consacre Lafite, Latour et Margaux, mais ne peut oublier Haut-Brion, cru de Graves. Dans le Sauternais, Yquem occupe le rang de "premier cru supérieur".Le classement de 1855 n'a été révisé qu'à une seule occasion, celle de l'accession de Mouton Rothschild au statut envié de Premier Cru Classé du Médoc en 1973.


Crus du Médoc




Premiers Crus

Seconds Crus

  • Château Brane-Cantenac
  • Château Cos-d'Estournel
  • Château Ducru-Beaucaillou
  • Château Dufort-Vivens
  • Château Gruaud-Larose
  • Château Lascombes
  • Château Léoville Las Cases
  • Château Léoville-Barton
  • Château Léoville-Poyferré
  • Château Montrose
  • Château Pichon-L. Baron de Pichon
  • Château Pichon-L. Comtesse de Lalande
  • Château Rauzan-Gassies
  • Château Rauzan-Segla

Troisièmes Crus

  • Château Boyd-Cantenac
  • Château Calon-Ségur
  • Château Cantenac-Brown
  • Château Desmirail
  • Château d'Issan
  • Château Ferrière
  • Château Giscours
  • Château Kirwan
  • Château La Lagune
  • Château Lagrange
  • Château Langoa-Barton
  • Château Malescot Saint-Exupéry
  • Château Marquis d'Alesme-Becker
  • Château Palmer

Quatrièmes Crus

  • Château Beychevelle
  • Château Branaire-Ducru
  • Château Duhart-Milon
  • Château La Tour-Carnet
  • Château Lafon-Rochet
  • Château Marquis-de-Terme
  • Château Pouget
  • Château Prieure-Lichine
  • Château Saint-Pierre
  • Château Talbot

Cinquièmes Crus

  • Château Batailley
  • Château Belgrave
  • Château Camensac
  • Château Cantemerle
  • Château Clerc-Milon
  • Château Cos-Labory
  • Château Croizet-Bages
  • Château d'Armailhac
  • Château Dauzac
  • Château du Tertre
  • Château Grand-Puy-Ducasse
  • Château Grand-Puy-Lacoste
  • Château Haut-Bages-Libéral
  • Château Lynch-Bages
  • Château Lynch-Moussas
  • Château Pedesclaux
  • Château Pontet-Canet


Crus du Sauternais




Grand premier cru :

Premier cru

  • La Tour-Blanche
  • Château Coutet
  • Château Climens
  • Château Lafaurie-Peyraguey
  • Château Guiraud
  • Clos-Haut-Peyraguey
  • Château Rayne-Vigneau
  • Château Rabaud-Promis
  • Château Rieussec
  • Château Sigalas-Rabaud
  • Château Suduiraut

Deuxièmes crus

  • Château D´Arche
  • Château Broustet
  • Château Le Caillou
  • Château Doisy-Däne
  • Château Doisy-Dubroca
  • Château Doisy-Védrines
  • Château Filhot
  • Château Lamothe
  • Château De Myrat
  • Château De Malle
  • Château Nairac
  • Château Romer
  • Château Suau




Et bien sûr il y a aussi Pomerol, Pessac Léognan, les graves, .... et bien sur Saint Emilion







Liens utiles :

Et aussi, le mascaret (clic)

Et bien sûr, la recette des cannelés (clic)

19 commentaires:

Anonyme a dit…

je vis à Bordeaux depuis 3 ans maintenant et j'aime cette ville, je comprend ce que vous avez ressenti, cette ville séduit, envoute et on ne peut plus la quitter.

Mercotte a dit…

je ne connais pas Bordeaux à part ses vins et le classement des grands crus, mais ça donne envie d'y aller faire un tour ! belles photos , ton quartier à l'air super sympa !

Patrick Chazallet a dit…

Me permets tu deux petites rectifications ?
1/ Seul le prix des bouteilles, directement lié à la demande, et donc à priori à la qualité, est entré en ligne de compte pour le classement de 1855. Les demeures n'y sont vraiment pour rien.
2/ Napoléon III s'est adressé au Président de la Chambre de Commerce, Lodi-Martin Duffour Dubergier, ancien maire de Bordeaux, et c'est lui qui a eu l'idée de s'adresser aux courtiers.

Je suis d'accord avec toi que Bordeaux est une très belle ville, surtout maintenant, mais je n'en suis pas tombé amoureux comme toi, et j'ai un peu de mal avec le climat. Cela dit, je ne suis pas citadin pour deux sous.

frederique a dit…

je ne connais pas non plus mais ton reportage donne l'eau à la bouche!

Papilles et Pupilles a dit…

Patrick : Merci pour les rectifications.
En ce qui me concerne venant d'Auvergne, le climat c'est quand même autre chose :)

Sab a dit…

Super ton reportage. Moi qui connait bien Bordeaux (j'y ai grandi) je peux dire que tes photos reflètent réellement toute la beauté de cette ville. D'ailleurs ton blog est un vrai bonheur pour moi car il me rapelle pleins de bons souvenirs (tout comme celui de Gloria).
Une petite rectification toutefois : le château Haut-Brion est un Pessac Léognan (mon vrai "fief").

Marianne a dit…

Magnifique ! Elles sont de toi toutes ces photos ?? On dirait des cartes postales ; moi qui n'ai vu que le quartier de la gare à Bordeaux, ça me donne envie d'y faire un tour !

Papilles et Pupilles a dit…

Sab, désolée pour Haut Brion. Bien sur que c'est à Pessac. J'ai eu le bonheur d'y rentrer 2 ou 3 fois pour mon travail. Waouhhhhhh

Marianne, les photos viennent du site de la ville de Bordeaux qui est en lien

Mijo a dit…

La prochaine fois que je viendrai à Bordeaux, tu voudras bien faire mon guide.

Papilles et Pupilles a dit…

Quel plaisir ce serait Mijo !

Pöcahöntas a dit…

A une de mes prochaines visites en France, il faudra bien que je fasse un tour dans ta région - tu la décris si bien, et les photos sont attrayantes... Merci :o)

Claire a dit…

Sur la première photo, c'est la porte de mon bureau, ça fait bizarre !

Brigitte a dit…

merci, tu parles si bien de MA VILLE, j'y suis née j'y ai fait mes études m'y suis mariée et nous sommes partis ailleurs, mais nous y revenons avec plaisir surtout au bassin.
ton blog est superbe.

Patrick Chazallet a dit…

Pour Haut-Brion en Graves tu as raison Anne quand tu parles du classement de 1855. L'appellation Pessac Léognan n'existait pas.

Emilie a dit…

Merci pour cette balade-découverte, je ne connaissais pas Bordeaux, seulement les vins.

Requia a dit…

Pour avoir passe beaucoup de temps a Bordeaux, je te recois a 100%. Mais le climat m'a souvent decu : finalement il pleut beaucoup a Bordeaux, je trouve !

lilizen a dit…

Je veux bien une visite guidée en vraiiiiiiii! Surtout des commerces de bouche! Ceux où on trouve de la bonne langue de boeuf bien sur! hihi! hihi!!

Papilles et Pupilles a dit…

avec plaisir Lili, quand tu veux

nicole a dit…

après étre partie d'auvergne, je suis venue vivre à Bordeaux pendnt 10 ans de 81 à 91!
j'ai aimé la région, ses plages, forêts la montagne les vignobles mais les bordelais ...j'ai eu du mal...J'ai trouvé les gens snobs et hautains
Arivée ici à Lille dans le Nord j'ai tout de suite vue a différence! Chaleur humaine, simplicité, joie de vivre et gôut prononcé pour la fête!!

Enfin, Bordeaux a peut être changé...
J'aimais bien les ruelles sombres et parfois glauques, les quais désertés; j'ai fait quelques photos à l'époque (visible sur mon blog ...J'ai su que tout cela avait beaucoup changé!)
Mais c'est un belle ville et certains quartiers sont chauds et colorés encore je crois...