15 novembre 2005

Bon pour le moral

Irlande – Considérant qu’une bonne pinte de bière peut aider à vivre plus longtemps, l’hôpital Saint Mary a ouvert son propre pub où ses patients, dont la moyenne d’âge est de 85 ans, pourront aller se soigner le moral. «La dimension sociale de l’existence s’étend à toutes les années de la vie, cela veut dire que les patients ne doivent pas s’ennuyer à mourir», explique Rose Mooney, directrice adjointe de l’établissement, et un peu philosophe. Est ce lié ? Depuis l’ouverture de ce pub, il a également été noté une augmentation des visites auprès des malades. Sud Ouest - 15/11/2005

3 commentaires:

fleur de sel a dit…

Est-ce une manière de nous annoncer que les cliniques d'Alsace auront bientôt leur Wienstube et celles de Lyon leur bouchon ? Mais au fait, à Bordeaux, y a-t-il des débits où l'on ne consomme que du vin et quel est leur nom s'ils existent ?
En tous cas, moi, je serais à fond pour que la vinothérapie se développe dans les hôpitaux.
Et quand je serai bien vieille, j'aimerais être soignée paliativement aux Bordeaux. Plutôt que tous ces médicaments chers, un petit Pétrus, un joli Margaux...

Elvira a dit…

Après tout, on dit bien que le pinard a des vertus curatives, non? :-))

Marie, Paris a dit…

Ca évitera aux malades de sortir de l'hopital pour boire leur guinness, au moins on saura où les trouver :)