11 avril 2006

La petite fille de Monsieur Linh - Philippe Claudel

Monsieur Linh est un vieil homme. Il a quitté son village dévasté par la guerre, n’emportant avec lui qu’une petite valise contenant quelques vêtements usagés, une photo jaunie, une poignée de terre de son pays. Dans ses bras, repose un nouveau-né. Les parents de l’enfant sont morts et Monsieur Linh a décidé de partir avec Sang Diû, sa petite fille. Après un long voyage en bateau, ils débarquent dans une ville froide et grise, avec des centaines de réfugiés.
Monsieur Linh a tout perdu. Il partage désormais un dortoir avec d’autres exilés qui se moquent de sa maladresse. Dans cette ville inconnue où les gens s’ignorent, il va pourtant se faire un ami, Monsieur Bark, un gros homme solitaire. Ils ne parlent pas la même langue, mais ils comprennent la musique des mots et la pudeur des gestes. Monsieur Linh est un cœur simple, brisé par les guerres et les deuils, qui ne vit plus que pour sa petite fille.

Un livre très court. Cela se lit en une heure. C'est sobre, juste, émouvant. Un roman sur l'exil, la solitude, le courage, l'amour et l'amitié. Un roman touchant, bouleversant.

Biographie de l'auteur :
Philippe Claudel est né en 1962. Son roman Les âmes grises (prix Renaudot 2003, Grand prix littéraire des lectrices de Elle en 2004, consacré meilleur livre de l'année 2003 par le magazine Lire) a été traduit dans vingt-deux pays.


4 commentaires:

Clipoye a dit…

Tu donnes bien le ton, et envie de le lire.
Merci pour ces trouvailles

clio0205 a dit…

quelle émotion dans ce livre !!! c'est simplement beau...

anjelica a dit…

J'ai bcp aimé ce livre que j'ai lu hier. Une histoire triste et mélancolique sur l'exil et le déracinement où une simple amitié peut donner espoir.

Papilles et Pupilles a dit…

C'est tout à fait cela Anjelica :). j'ai ressenti la même chose.