28 février 2006

Un producteur écossais distille un whisky à 92 degrés d'alcool !


The Bruichladdich Distillery Company Ltd

Un producteur écossais, Bruichladdich, doit distiller ce lundi douze barriques d'un whisky titrant 92 degrés d'alcool, exhumant exceptionnellement une recette datant du XVIIe siècle.

La distillerie indépendante Bruichladdich, l'une des huit installées sur la petite île d'Islay, a branché des webcams pour permettre d'assister à l'événement sur internet "dans la mesure où la distillerie n'explosera pas au cours du processus".

La plupart des scotch et autres pur malt titrent de 40 à 50 degrés, ce qui signifie qu'ils contiennent 40 à 50% d'alcool.

Le produit sera distillé quatre fois au lieu de deux. Il sera disponible à la vente dans une dizaine d'années.

Le whisky distillé lundi est décrit dans un livre de 1695 comme "affectant tous les membres". "Deux cuillerées sont une dose suffisante et si un homme en buvant plus, cela l'empêcherait de respirer", précise l'écrivain voyageur Martin Martin.

Pour suivre cela en live, c'est ici (clic)

Cela m'a fait penser à la gnôle du mexicain ! Vous ne trouvez pas ? Celle dont il parait "qu'elle a un goût de pomme "! Et puis, "Vous avez beau dire : y a pas seulement de la pomme... Y a autre chose. Ça s'rait pas des fois de la betterave ?" "Si, y en a aussi !".


Les Tontons flingueurs

posted by Papilles et Pupilles at 9:02 AM 4 comments

27 février 2006

Tout est bon dans l'cochon



C'est décidémment une chanson qui me met de bonne humeur. Je la trouve jubilatoire ! Pour en écouter un extrait c'est ici (clic). Et pour la petite histoire c'est la musique d'attente téléphonique de l'entreprise où travaille ma meilleure amie ! C'est quand même plus marrant que les 4 saisons non ? Surtout quand l'entreprise est spécialisée dans le jambon Bellota Bellota !

C'est bien sur Juliette qui interprète ce titre ! Elle concourt cette année encore pour le titre d'interprète féminine de l'année" aux Victoires de la Musique (le 04 mars 2006)



Les paroles :

REFRAIN:
Tout est bon dans le cochon
Du groin jusqu'au jambon, c'est bon.
La rate et les rognons,
La queue en tire-bouchon, c'est bon.
Désormais je veux chanter le cochon
Le pâté, le saucisson.
Répétons sur cet air polisson:
"Qui c'est qu'est bon c'est le cochon. C'est bon."

Je pourrais dire bien des choses
Sur son talent.
Il a la couleur des roses
Sans leur piquant
Et puis quand on a terminé
Les bons morceaux,
Reste de quoi faire des souliers
Et des pinceaux.

...Et ça c'est beau!

REFRAIN

Ah c'est pas le régime allégé.
La résistance
Passe par le gobage effréné
De rillettes du Mans(se).
C'est une drogue, un friandise,
A un tel point
Qu'on en planque dans les valises
Comme Jean Gabin.

...Et ça c'est pas bien.

REFRAIN

Le cochon est tellement sage
Qu'en son honneur,
Je vous délivre un message
Qui vient du coeur.
Battons-nous pour les droits de l'homme
Avec raison
Puisqu'on dit souvent que les hommes
Sont des cochons.

Tout est bon dans le cochon
Du groin jusqu'au jambon, c'est bon.
La rate et les rognons,
La queue en tire-bouchon, c'est bon.
Désormais je veux chanter le cochon
Le pâté, le saucisson.
Répétons sur cet air polisson:
(Façon Jean Gabin) Ouh la mon petit gars je vais te dire:
Qui c'est qu'est bon? C'est le cochon...
C'est bon!


Son blog : Ici (clic)

posted by Papilles et Pupilles at 8:49 AM 7 comments

26 février 2006

La fabrication des glaces !



Bon app'

posted by Papilles et Pupilles at 9:32 AM 7 comments

25 février 2006

Le guide Vidal Nutrition et Santé



Un guide que je viens de lire et que j'ai trouvé vraiment intéressant. Je ne suis absolument pas habituée à ce genre de lectures et j'y ai appris pas mal de choses. En effet, il n'est pas toujours facile pour tout un chacun de manger équilibré et ce livre donne des conseils pratiques qui concernent toute la famille : depuis les enfants aux femmes enceintes en passant par les personnes âgées....

Il comporte 8 grands chapitres :
  • des aliments à la loupe : les principaux nutriments d'un hamburger par exemple ou d'une salade de tomates mozzarella

  • comprendre les nutriments : les glucides, les lipides, les protéines, les sels minéraux et les oligo éléments ... On en entend souvent parler mais savons nous vraiment ce que c'est, la conservation des aliments aussi.

  • le corps et les aliments : Ici est abordé le cycle de l'alimentation. Pourquoi a-t-on faim ? le parcours de la digestion ... Ce chapitre a pour but de comprendre la façon dont notre corps constitue et consomme ses réserves pour préserver sa santé et sa ligne.

  • une alimentation adaptée à chacun : Cela coule de source, un bébé, une personne âgée, une femme active ou une personne sédentaire n'ont pas les mêmes besoins.

  • bien manger en pratique : Quel est le comportement alimentaire des français ? comment acheter de bons produits, qu'est ce que sont les additifs alimentaires, les pesticides, les produits bio, les OGM... ?

  • alimentation et problèmes de santé (dont un petit passage concernant les allergies alimentaires) : le surpoids, l'obésité, les excès de cholestérol, l'hypertension artérielle...

  • comprendre les compléments alimentaires : On en voit beaucoup dans les pharmacies mais qu'est ce que c'est ?

  • Les substances de A comme Acérole à Z comme Zinc. On passe par les omega 3, le potassium, le phospore ...

    Et le livre se termine par un lexique ou on apprend par exemple ce que sont un excipient, une intraveineuse, un diurétique, une hormone ..



    Un guide supervisé par deux experts :
    Dr Philippe Cornet, médecin généraliste, maître de conférence à la faculté de médecine Pierre-et-Marie Curie, et Nathalie Masseboeuf, diététicienne spécialisée en pédagogie à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière

  • posted by Papilles et Pupilles at 3:52 PM 1 comments

    La sauvegarde des fruitiers régionaux


    Photo Colette MacIntos

    Jean-Pierre Bluteau ne compte pas les kilomètres pour récupérer des greffons, comme ici, ceux d'un pommier Sainte-Germaine

    « Il y a des rigolos comme celui qui me dit : "Farceur, j'ai un cerisier formidable, il faut couper la cerise en quatre pour la manger !"; c'était simplement des burlats alors que nous savons qu'il existait réellement des grosses cerises », s'esclaffe Jean-Pierre Bluteau tout en se dirigeant d'un pas décidé vers un pommier où, connaissant le verger, il sait qu'il va pouvoir prélever des greffons de Sainte-Germaine. « On tient beaucoup à cette variété », dit-il avec gourmandise, parlant de cette pomme répertoriée et appréciée depuis quatre siècles, croquante, juteuse, sucrée tout en gardant un goût un peu acidulé.

    Le président de l'association Mémoire fruitière des Charentes (1) est intarissable dès qu'il s'agit de son domaine de prédilection, l'inépuisable puits de fruits existant ou ayant existé. « Après la guerre, nos "instruits" ont sélectionné une cinquantaine de variétés et ils ont voulu oublier les autres », fulmine ce passionné des vergers. A la tête de l'association née en 1999 depuis la disparition de son fondateur Patrick Parade, il est capable d'énumérer un nombre incalculable de fruits en vantant leurs qualités. Certains, pour ne parler que des pommes, restent inconnus de consommateurs se précipitant sur les plus courantes en ignorant superbement la clochard, où la rainette de Saintonge dont le goût s'affine au fil des mois, pomme de garde relayée en juin par la saint-jean qui, elle, ne se conserve pas, mais est un délice de goût et parfum durant trois semaines... « Après, elle devient une éponge; si on fait bien un verger, on peut avoir des pommes toute l'année de sa propre récolte », résume l'amateur de fruits. Plus de 2 000 arbres.

    Forte de quelque 180 adhérents des deux Charentes et de Gironde, l'association veut justement sortir de l'oubli ces variétés ; et l'un des moyens employés, outre la participation à des salons comme la Fête de la nature à Clion ou les Gastronomades à Angoulême, est l'organisation depuis sept ans des Journées de greffages où tout un chacun peut se procurer des greffons d'espèces non commercialisées. De 500 la première année, Mémoire fruitière des Charentes en est maintenant à plus de 2 000 arbres proposés au public durant les deux week-ends (2). Ils seront une vingtaine de bénévoles greffant devant les amateurs quelque 500 espèces de pommiers, poiriers, cerisiers, pruniers... La personne repart ensuite avec l'arbre de son choix, en racine nue; il est possible aussi de venir avec ses propres greffons. « Le porte-greffe est bien raciné, l'idéal est ensuite de le mettre dans un pot et de le planter en pleine terre en novembre », conseille le président. « On suppose avoir dépassé les 10 000 greffes anciennes; pour un profane, créer un verger peut prendre une décennie, voire deux; avec nous, ça va beaucoup plus vite ; au cours de nos pérégrinations, on trouve plein de choses.

    Pendant les Journées de greffage, il suffit de se présenter à l'accueil, de donner le nom de la variété que l'on désire, la qualité du terrain... nous montrons comment greffer et donnons des conseils », poursuit Jean-Pierre Bluteau. La méthode pratiquée par l'association est dénommée « greffage à l'anglaise compliqué », elle était employée avant guerre pour la vigne. Durant les Journées, les visiteurs pourront en outre découvrir différents fruits exposés, acquérir des produits de traitements biologiques... S'ils ne sont pas adeptes, comme Jean-Pierre Bluteau en arboriculteur éclairé et d'expérience de moyens encore plus naturels.

    (1) Mémoire fruitière des Charentes, siège social au château de Barbezieux (16 300). Adresse postale : le moulin d'Ager, 16 300 Saint-Palais-du-Né, tél. 05.45.78.70.36.

    (2) Journées de greffages d'anciennes variétés d'arbres fruitiers, les 25 et 26 février au lycée agricole Saint-Antoine, à Bois (près de Saint-Genis-de-Saintonge), de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, et les 11 et 13 mars, salle Plaisance à Barbezieux (Charente).

    Source : Colette MacIntos - Journal Sud Ouest 23/02/2006

    Comme quoi il y a vraiment des gens formidables !

    posted by Papilles et Pupilles at 11:49 AM 0 comments

    24 février 2006

    Cuisine moléculaire au menu du Futuroscope

    Vous prendrez bien en dessert une météorite au chocolat noir, accompagnée de sphères glacées ?


    Photo Nouvelle République, Philippe Nominé

    Réservée l'an dernier à la clientèle professionnelle, la cuisine moléculaire va désormais être proposée aux visiteurs du Futuroscope dans le restaurant Le Cristal. C'est en suivant les conseils d'Hervé This que les chefs ont mis au point des recettes étonnantes. Physico-chimiste à l'Inra et chercheur au laboratoire de chimie du Collège de France, Hervé This est l'un des grands maîtres de la gastronomie moléculaire. Au menu d'hier : cocktail des neiges carboniques, cappucino au foie gras et mangue au gingembre, lampris royal, beurre acidulé souligné d'un trait aux polyphénols, croquant d'algues Nori et soufflé à la gomme xanthane, etc...

    Source : Journal Sud Ouest 02 février 2006

    posted by Papilles et Pupilles at 11:52 AM 2 comments

    23 février 2006

    Hufu, le tofu à goût de chair humaine



    Le tofu - rappelons-le aux lecteurs non-végétariens - est une préparation à base de soja fermenté, qu'on peut texturer et aromatiser pour qu'il ressemble à différentes viandes. Du boeuf, du porc, du poulet - et pourquoi pas de l'homme ?

    Vous n'en aviez sûrement pas rêvé, mais un nommé Mark Nuckols l'a fait quand même. Cet étudiant attardé à la Tuck School of Business (Dartmouth, USA) a trouvé cette idée pour son quart d'heure de renommée. Et ça marche. Il était sur CNN la semaine dernière, et vous lisez une news sur lui aujourd'hui.

    L'inventeur du "Hufu" (pour "human food") convient qu'il n'a jamais goûté à la chair humaine. "Mais j'ai fait des recherches sur l'histoire et l'anthropologie du cannibalisme, et j'ai abouti à une bonne approximation. La chair humaine, contrairement à la croyance populaire, n'a pas le goût du porc, ni celui du poulet. En fait, c'est comme du boeuf, avec une texture plus tendre et une saveur plus sucrée."

    Le produit est en vente sur son site (eathufu). Pour l'instant des bouchées classiques, "qui ressemblent aux parties les plus recherchées, à savoir le haut des bras, les cuisses et les fesses". Et bientôt, des recettes spéciales à goût de coeur et de foie, "les morceaux préférés du cannibale gourmet."

    Réaliste, il ajoute : " Le marché va être très limité : des étudiants en anthropologie qui ont lu sur le cannibalisme et sont intrigués par cette pratique. Ou alors les gens qui veulent tout essayer. Et puis c'est aussi un produit super pour les cannibales qui veulent arrêter. "

    Sa prochaine recette: du tofu à goût de bébé-phoque, pour finir de convaincre les chasseurs du cercle polaire qui ont des cas de conscience.

    Source image et photo : Novaplanet via Caramel

    posted by Papilles et Pupilles at 6:43 PM 8 comments

    Il s'en passe de drôles de choses chez Papilles & Pupilles


    Invasion de dinosaures !


    Lieu de promenade pour escargot en goguette !


    Rencontre du 3è type !


    C'est le printemps !

    A vous maintenant, c'est là (clic). Vous rentrez l'url et il n'y a plus qu'à choisir.

    posted by Papilles et Pupilles at 12:17 PM 9 comments

    22 février 2006

    Grippe aviaire suite ...


    Dessin : Ydel - Avec l'aimable autorisation de l'artiste

    posted by Papilles et Pupilles at 2:34 AM 1 comments

    21 février 2006

    Devenez membre du jury du prix des lecteurs du livre de poche



    Vous avez jusqu'au 28 février pour vous inscrire et c'est là (clic)


    posted by Papilles et Pupilles at 5:21 PM 7 comments

    20 février 2006

    Grippe aviaire


    Dessin : Ydel - Avec l'aimable autorisation de l'artiste

    posted by Papilles et Pupilles at 7:41 AM 5 comments

    18 février 2006

    LE BLOG MEME


    Wonder Woman

    C'est Teddy de la cuisine de Loupiti qui me transmet le questionnaire du blog même. Merci Teddy.

  • Comment avez vous découvert les blogs culinaires ?

    Alors je pense que c’est grâce à Mercotte, que je connaissais via les forums de cuisine que nous fréquentions en commun.



  • Quel blog vous a le plus inspiré au début de votre aventure? celui qui vous a permis de dire "moi aussi j'ai envie"!

    Celui de Mercotte c’est sûr mais aussi celui d’Elvira, de Minouchka, de Scally.



  • Pourquoi vous vous êtes lancé dans l'aventure ?

    J’avais déjà un mini site de cuisine qui me servait de lieu de stockage pour mes recettes. Mais il me manquait l’interactivité qui est le grand avantage des blogs. Grâce au système blog on communique très facilement avec les autres et on obtient un visuel plus joli et plus pro.



  • Comment et pourquoi avez vous choisi ce nom pour votre blog ?

    Pas facile de trouver un titre. L’idée m’a été soufflée par mon amie Alexandra Miel qui a comme petite phrase fétiche : « Elles papotaient au coin du feu, alors je me suis arrêtée et j'ai papoté...
    Popoter en papotant, tout un poème pour les papilles, un pétillant pour les pupilles
    ».
    J’en profite pour la remercier encore une fois.



  • Petit bilan personnel: ce que le blog vous apporte etc...

    - Je m’améliore en cuisine, il n’y a qu’à voir mes macarons ;)
    - Je suis devenue beaucoup plus curieuse de ce que je mets dans mon assiette.
    - J’ai grâce à vous une cuisine beaucoup plus diversifiée, plus ouverte au monde qu’elle ne l’était auparavant.
    - J’ai découvert des gens avec qui je partage une passion ; des affinités se créent, des rencontres se produisent, c’est très enrichissant.
    - Je fais des progrès terribles en html, mais je partais du néant ;)



  • Au tour maintenant de Mijo, de Pascale (Kisine et Archi) et de Scherneel (Tuyau de Poêle)


    posted by Papilles et Pupilles at 11:51 AM 3 comments

    17 février 2006

    Douglas Kennedy : cul-de-sac

    Cela commence comme un road movie (je ne sais pas si on peut dire cela pour un livre ?). Un journaliste américain décide d'envoyer tout balader et de se payer un voyage en Australie. Arrivé sur place, il achète un combi WW et commence à tracer la route, jusqu'à ce qu'il rencontre Angie avec qui il continue son chemin. Fin de la première partie. On se rend bien compte que cette Angie est bizarre mais quand on attaque la seconde partie, ahhhhhh ..., c'est bien pire que ce qu'on pensait !

    Captivant de la première à la dernière page !



    Journaliste et dramaturge associé à la salle expérimentale de l'Abbey Theatre de Dublin, Douglas Kennedy est né à New York et il vit à Londres. Cul-de-sac est son premier roman.

    posted by Papilles et Pupilles at 10:26 AM 3 comments

    16 février 2006

    Les 50 meilleurs restaurants du monde en 2005



    Hier soir je n'arrivais pas à m'endormir et je suis tombée en zappant (sans me faire mal rassurez-vous) sur cette rediffusion de Zone Interdite consacrée à la cuisine. Un des reportages était consacré au Meilleur restaurant du monde, un restaurant anglais, The Fat Duck, Bray, Berkshire, Britain. Cela m'a donné envie de savoir quels pouvaient bien être les 49 autres. Les votants : selon les sources 300 à 600 restaurateurs, chefs, critiques culinaires et experts du monde culinaire. Classement publié par la revue anglaise "Restaurant".

    Alors, les voici :
    1. The Fat Duck, Bray, Berkshire, Britain
    2. El Bulli, Montjoi, Spain
    3. French Laundry, California
    4. Tetsuya’s, Sydney, Australia
    5. Gordon Ramsay, London, Britain
    6. Pierre Gagnaire, Paris, France
    7. Per Se, New York, New York
    8. Tom Aikens, London, Britain
    9. Jean Georges, New York, New York
    10. St John, London, Britain
    11. Michel Bras, Laguiole, France
    12. Louis XV, Monaco
    13. Chez Panisse, California
    14. Charlie Trotter, Chicago, Illinois
    15. Gramercy Tavern, New York, New York
    16. Guy Savoy, Paris, France
    17. Alain Ducasse, Paris, France
    18. Sketch (Gallery), London, Britain
    19. The Waterside Inn, Bray, Britain
    20. Nobu, London, Britain
    21. Arzak, San Sebastian, Spain
    22. El Raco de can Fabes, Spain
    23. Checcino dal 1887, Rome, Italy
    24. Le Meurice, Paris, France
    25. L’Hotel de Ville, Crissier, Switzerland
    26. Arpege, Paris, France
    27. The Connaught, London, Britain
    28. Le Manoir aux Quat’Saisons, Oxford, Britain
    29. Le Cinq, Paris, France
    30. Hakkasan, London, Britain
    31. Cal Pep, Barcelona, Spain
    32. Masa, New York, New York
    33. Flower Drum, Melbourne, Australia
    34. WD50, New York, New York
    35. Le Quartier Francais, South Africa
    36. Spice Market, New York, New York
    37. Auberge d’Ill, Illhauseern-Alsace, France
    38. Manresa, California
    39. Dieter Muller, Germany
    40. Trois Gros, Roanne, France
    41. The Wolseley, London, Britain
    42. Rockpool, Sydney, Australia
    43. Yauatcha, London, Britain
    44. The Ivy, London, Britain
    45. Gambero Rosso, Italy
    46. The Cliff, St. James, Barbados
    47. Le Gavroche, London, Britain
    48. Enoteca Pinchiorri, Florence, Italy
    49. Felix, Hong Kong
    50. La Tupina, Bordeaux, France
    Au cas où tout ceci vous passionne, vous pourrez lire les classements complémentaires (meilleur restaurant d'Europe, des USA....) ici (clic) et là (clic).

    Point positif : un bordelais ! Sinon, je ne peux m'empêcher d'être surprise du nombre d'anglais, (14 si je ne me trompe pas), loin devant la France, l'Italie et surtout l'Asie !

    Le rédac chef de "Restaurant", il n'aurait pas bossé chez Procter&Gamble avant ?

    posted by Papilles et Pupilles at 11:33 AM 2 comments

    15 février 2006

    logique ...




    posted by Papilles et Pupilles at 1:18 PM 7 comments

    Le jeu du portrait


    Crédit photo : ac-Orléans-Tours

    J'ai été invitée par Salwa à répondre au jeu du portrait. Pas très facile pour moi, je n'aime pas trop me dévoiler.

    1 - Qui suis-je ?

    Une desesperate housewife !


    2 - Quel âge ai-je l'impression d'avoir ?

    Quelques fois 20 ans, quelques fois 100 ans. Je suis encore bien plus près de 20 que de 100 :)


    3 - Qui me connait le mieux ?


    Ma conscience, Jiminy cricket !


    4 - La chose la plus importante de ma vie :

    Mon cercle proche, famille et amis


    5 - Je porte toujours ... :

    Mes lentilles de contact, sinon c'est la cata !


    6 - Ce que je fais toujours ... :

    Lire, lire, lire


    7 - Je suis la plus heureuse quand...

    J'ai mes proches autour de moi et un bon bouquin entre les mains


    8 - Le lundi matin, vous pouvez me trouver.... :

    Rarement au même endroit. Mais à 11h30 devant l'école pour récupérer mes enfants.


    9 - Mon moyen de transport favori :

    Mon vélo ! D'ailleurs dans Bordeaux c'est le moyen de transport idéal.


    10 - Mes yeux sont ... :

    marrons


    11 - L'objet que je préfère posséder :

    Je ne sais pas : mon PC, mes lunettes de soleil, un livre, ....


    Et je passe le relais moi aussi à Chardonnay , à Caroline de Femme de Chef, à Binette, à Lali, à Emilie qui se fait bien rare ces temps ci, et à Céline du Palais des délices.

    posted by Papilles et Pupilles at 12:10 PM 8 comments

    14 février 2006

    Le jeu des quatre



    Belle au Blé Dormant me transmet le questionnaire des quatre. Merci à toi :)

    4 jobs que j'ai eus dans ma vie :

  • Femme au foyer

  • Conseiller commercial en gestion de risques (plus long ça n'existe pas !)

  • gestionnaire de trésorerie

  • responsable compta export


  • 4 films ou séries que je pourrais regarder encore et encore :

  • Ma sorcière bien aimée

  • Les Arpents verts (je dois être la seule personne à connaître cette série ;) )




  • Les Barbouzes

  • Le port de l'angoisse




  • 4 endroits où j'ai vécu :

  • Bordeaux

  • La région de Vichy

  • c'est tout je ne bouge pas beaucoup ;)


  • 4 émissions que j'aime regarder :

  • C dans l'air

  • Capital

  • Tout le monde en parle

  • La méthode Cauet


  • 4 endroits où je suis allée en vacances :

  • la Corse



  • les USA (en long, en large et en travers)

  • Londres

  • La Bretagne


  • 4 aliments ou plats préférés :

  • le saucisson

  • le civet de lapin

  • le foie gras

  • le bon vin


  • 4 endroits où je préfèrerais être là tout de suite :

  • Allongée dans un transat au bord du Lake Powell en train de regarder le soleil couchant



  • Dans un hélicoptère au dessus de Grand Canyon



  • Dans un bain brûlant avec le tome 7 de Harry Potter ! Mais quand donc va t-il sortir ?



  • Sur la plage du Moulleau en train de regarder la mer



  • Je transmets le questionnaire à :
  • Audrey

  • Loupiti

  • Colette de Castel del Ravino

  • Brigitte de Café Créole

  • posted by Papilles et Pupilles at 9:47 PM 12 comments

    Délires chez Gruss



    Cette année encore nous sommes allées voir le spectacle donné par le cirque Arlette Gruss, et cette année encore nous sommes ressortis émerveillés ! Je crois même que de tous les spectacles que nous avons pu voir ces dernières années, c'est l'un des meilleurs.
    Comment retranscrire l'émotion ressentie devant des artistes d'un tel talent, une mise en scène et une mise en lumière exceptionnelles et surtout, surtout des costumes merveilleux à la fois oniriques, délirants, surprenants, brefs inclassables ! J'ai regretté que le nom de ce costumier ne soit pas donné en fin de spectacle comme dans "Au théâtre ce soir" : Les décors sont de Roger Hart et les costumes de Donald Cardwell.
    J'ai réussi, merci Google, à trouver le nom de ce grand Monsieur : Il s'appelle Roberto Rosello et mérite un sacré coup de chapeau !

    Quelques images du spectacle venant du site du cirque Gruss :








    Comme Bordeaux est la première ville de leur tournée, ils passent sûrement près de chez vous, allez les voir, vous ne le regretterez pas !

    Le site du cirque Gruss (clic)
    Les dates de la tournée 2006 peuvent aussi être consultées ici (clic)


    posted by Papilles et Pupilles at 1:59 PM 3 comments

    13 février 2006

    Mes souvenirs culinaires d'enfance


    Peinture : Siegfried WOLDHEK

    Choupette de "Péché de Gourmandise" me passe le relais pour le questionnaire souvenirs culinaires d'enfance. je vais m'efforcer d'y répondre au mieux :)

    Mes souvenis culinaires d'enfance sont de 2 sortes : A la cantine et à la maison.

    A la cantine tout d'abord :

    J'étais à l'école primaire dans un tout petit village et la cantine je peux vous assurer que c'était le top du top. La cantinière cuisinait tout sur place avec les produits que lui emmenaient les agriculteurs du village : A nous les fruits, les légumes, les superbes viandes de Charolais.



    J'en garde un souvenir absolument magnifique. Et puis plus le temps a passé et plus mal j'ai mangé : Au collège c'est devenu moyen, au lycée et en classe prépa très moyen et ensuite, comme j'ai quitté ma région pour continuer mes études, j'ai pris un appartement et pour la nourriture cela s'est donc arrangé. Toutefois, je déjeunais souvent avec mon amie Fabienne qui avait passé sa terminale au Lycée Français à Londres et elle en avait gardé des souvenirs culinaires pas toujours ....... comment dire ....., notamment pour la cuisson des viandes ...... qui ressemblaient à du carton bouilli ... :)

    A la maison :

    Ma mère ne cuisinait pas. J'ai donc surtout des souvenirs provenant de chez ma grand mère qui avait été jeune fille cuisinière en Corrèze à Brive la Gaillarde : Le civet de lapin : une merveille. J'avais 3/4 ans et en descendant de voiture, je reconnaissais le parfum du civet ! quel régal ! C'était mon plat préféré, la sauce noire et onctueuse, l'omoplate mon morceau préféré que je cherchais mine de rien en regardant dans la cocotte en fonte .... des souvenirs gustatifs extraordinaires.

    Et puis aussi les souvenirs de goûter : Le meilleur repas de la journée. Chez moi c'était Nutella et Savane au Chocolat. J'adorais cela avec un verre de lait. Quant au goûter chez mes meilleures amies chez qui j'allais d'un coup de vélo à 16h30, voici de quoi il était composé :

    Chez Odile c'était pain et chocolat noir, le Poulain, celui où il y avait les images à collectionner.


    Je me souviens d'une année où c'était les joueurs de foot de l'AS Saint Etienne. La grande époque en 1976 avec Dominique Rocheteau, Dominique Bathenay, Yvan Curkovic, Jean Michel Larqué, Oswaldo Piazza, Hervé Revelli etc.



    Chez Isabelle, c'était du pain avec la confiture de mûres de sa mère : j'aime toujours autant cette confiture. A la saison, on allait dans les champs, derrière chez elle ou chez moi. Sa mère nous donnait un seau chacune avec pour mission de ne rentrer que quand il était plein. Nous rentrions les mains et la bouche barbouillées de violet, les mains griffées par les ronces, les habits quelques fois tachés (on prenait souvent des vieux tabliers parce que la mûre ça s'en va difficilement au lavage !) Enfin chez ma voisine Nathalie, sa mère nous offrait pain et gelée de sureau ou gâteau aux carottes. J'en garde d'excellents souvenirs.


    Je passe maintenant le relais à Fidji et à Gracianne

    posted by Papilles et Pupilles at 10:42 AM 3 comments

    05 février 2006

    Pour tous ceux qui aiment lire : Bouquiner d'Annie François

    Je suis sous le charme de ce petit livre qui ravira tous les amateurs de lecture. Annie François nous propose ici son "autobibliographie". Elle y parle du lieu et de la position de lecture, de la façon de marquer la page, des manières de se procurer un livre ou de le faire lire à ses amis, de choisir, de ranger .... Chacun trouvera son compte dans ce bouquin, véritable hommage au livre et à la lecture. Et en plus c'est en poche !

    Voici ce que nous dit la 4è de couverture :

    Il suffit de lire un bouquin par mois pour avoir des manies, ciel préférences. Tout est plaisir, tout fait problème. Préfère-t-on lire couché ou assis, dans un fauteuil sur une chaise ? User d'un marque-page ? Emprunter ? Prêter, sans espoir de retour ? Se Fier aux critiques, n'écouter que ses amis ou son flair ? Engranger encore, toujours, au risque de devoir déménager ?

    Le livre ne sollicite pas seulement l'intelligence, la vue, mais l'ouïe, l'odorat, le toucher. Les muscles, les nerfs. La mémoire et l'oubli. Le coeur, le temps et l'espace. Le livre peut envahir la vie domestique, amoureuse, familiale, amicale, professionnelle. Toute bibliothèque est une sorte d'autobiographie d'un couple, d'une tribu d'amis, d'une confrérie de lecteurs. Où chacun peut se retrouver.

    Dans toutes les bonnes librairies !

    posted by Papilles et Pupilles at 2:16 PM 3 comments

    04 février 2006

    Le Verjus du Périgord







    Billet déplacé ici (clic)


    posted by Papilles et Pupilles at 12:42 PM 0 comments

    02 février 2006

    Balade en vélo dans Bordeaux

    Cet après midi je suis allée me promener en vélo, il faisait super beau. Alors j'ai pris l'APN et je vous en fais profiter :


    Là c'est moi !



    Le cours Arnozan, à côté de chez moi



    Toujours le cours Arnozan, c'est l'ancien quartier des négociants en vins. Il en reste quelques uns encore aujourd'hui.



    Le Jardin Public



    encore ...



    encore ...



    et encore ..... Vous l'aurez compris, j'adore m'y ballader



    Les allées de Tourny



    La rue Vital Carles avec au fond la Cathédrale, place Pey Berland



    Mollat, ma résidence secondaire ..., la plus grande librairie de Bordeaux. C'est une institution ici.



    Baillardran, une autre institution : c'est le spécialiste du canelé



    plus près...



    Le passage Sarget vu du Cours de l'Intendance



    La rue Sainte Catherine, 2.5 kms de boutiques. Une rue piétonne parmi les plus longues existantes en Europe (Les bordelais disent la plus longue mais moi je ne sais pas)



    Le Grand Théâtre. La rénovation est presque finie. Ils ont aussi rénové l'intérieur. C'est splendide. Ils l'ont montré l'autre jour dans l'émission "des Racines et des Ailes" sur France3. Voici leur photo :


    Intérieur du Grand théâtre



    La place des Quinconces (partie ouest). Là aussi les travaux de rénovation de la fontaine sont presque terminés. Les chevaux en Bronze qui constituent la fontaine au pied de la colonne était partis en allemagne pendant la guerre pour être fondus. Ils ont été sauvé je crois grâce à un officier allemand et ils ne sont revenus à Bordeaux qu'il y a une vingtaine d'année.



    En ce moment sur la place des Quinconces (côté Garonne), il y a le cirque Gruss. J'irai a une représentation avec les enfants courant février. Arlette Gruss est décédée il y a 2 ou 3 semaines. Les bénéfices de la première représentation ont été versés à l'association Laurette Fugain



    Et pour finir le marché des Chartrons à côté de chez moi. C'est un marché Eiffel.

    En espérant que la balade vous ait plu ! La prochaine fois je vous montre les quais et la Garonne !

    posted by Papilles et Pupilles at 4:06 PM 11 comments
    Les textes et photos publiés sur ce blog sont protégés par le droit d'auteur.
    © Papilles & Pupilles 2005-2007

    Les informations nominatives recueillies sont traitées conformément à la loi "informatique et liberté" du 6 janvier 1978. Vous disposez selon l'article 27 de cette loi d'un droit d'accès, de rectification et de retrait des données qui vous concernent. Vous pouvez l'appliquer en me contactant. Aucune utilisation commerciale de ces données ne sera faite. Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée.