02 janvier 2006

Esperluette et Compagnie de Jean-Noël Blanc



Ce n'est pas souvent que je vous parle de livres parce que je réserve mon forum Passion livres pour cela mais j'ai vraiment eu un énorme coup de coeur pour cet bouquin.

Ce livre est une succession de tranches de vie autour d'un grand père jovial au langage imagé et argotique et de son petit fils. D'aventures en découvertes, ils échangent leurs expériences de la vie : les femmes pour l'un, l'élevage des grenouilles pour l'autre, le foot,...

Le cadre champêtre des premiers textes donne l'occasion à de magnifiques évocations, riches en chaleur, odeurs et saveurs. Puis le grand-père vieillit : les questions du placement en institution, des soins à domicile sont traitées avec humour, tact et bienveillance.

Un livre FORMIDABLE

"Du bonheur, encore du bonheur rien que du bonheur ! 1 milliard de fois mieux que la première gorgée de bière ! Une délicieuse plongée dans nos souvenirs les plus intimes ". Gerard Collard, La Griffe Noire

Entre un grand-père qui n'a pas la langue dans sa poche, et son petit-fils qui n'en perd pas une, la vie égrène au fil des saisons des histoires minuscules, parfois drôles, parfois tendres, parfois cruelles. Ce quotidien n'a rien d'extraordinaire, mais l'auteur le tricote en rangs si serrés qu'il s'en dégage un charme discret et poignant. A travers le portrait de ce grand-père au langage fleuri et savoureux "Je tatouillais dans la bartassaille de ce vocabulaire et je bâtissais des petites histoires avec", c'est aussi à une recherche des mots oubliés que nous sommes conviés. " Sans tintamarre illusoire, Jean-Noël Blanc vient d'accomplir un petit bonheur rond comme une esperluette ", Télérama.

Biographie : Jean-Noël Blanc, né en 1945, vit et travaille à Saint-Etienne. Il est reconnu comme l'un des meilleurs nouvellistes, et a obtenu en 1995 le prix Renaissance de la nouvelle pour Hôtel Intérieur nuit (H.B. éditions). Il est également auteur de romans, dont entre autres Chiens de gouttière (Seghers, 1990), Fil de ferla vie (Gallimard Scripto, 1992), Jeu sans ballon (Seuil Points Virgule, 2002), Besoin de ville (Seuil, 2003) et La légende des cycles (Castor Astral, 2003).


1 commentaire:

kitchenette a dit…

Merci beaucoup, je ne connaissais pas cet auteur. C'est un thème qui me touche beaucoupen ce moment.